Site icon The Nounatouch

La responsabilité, clé pour vaincre la procrastination

Temps de lecture : 3 minutes

Cet article est le cinquième de la série écrite pour accompagner le challenge « Vaincre la procrastination ». Vous trouverez le précédent article ici.

Vaincre la procrastination peut s’avérer difficile. Nous nous débrouillons bien pendant quelques jours, mais ensuite les vieilles habitudes sont rétablies, ou alors nous sommes frustrés par notre manque de progrès. Rien ne va assez vite. Si vous faites face à un petit revers à ce stade, il peut suffire d’arrêter de travailler sur ce que vous vouliez accomplir en premier lieu. Heureusement, vous pouvez faire quelque chose pour améliorer considérablement vos chances de succès. Parlons Responsabilité.

Suivez vos progrès

Commencez par tracker ce que vous faites. Vous pouvez le faire via un simple tableau d’habitudes. Utilisez une case pour chaque jour de la semaine et cochez-la ou remplissez-la lorsque vous faites ce que vous avez décidé de faire. Continuez à suivre vos progrès jusqu’à ce que cela devienne une habitude ou jusqu’à ce que le projet soit terminé.

Pour les projets plus importants sur lesquels vous pouvez ou non travailler quotidiennement, il est utile d’écrire votre objectif, puis de le diviser en sous-objectifs. Enregistrez vos progrès et voyez à quel point vous vous rapprochez de chacun de vos objectifs.

Faites des listes de tâches quotidiennes

Écrivez une liste de tout ce que vous voulez réaliser dans la journée. Je trouve utile de faire cette liste la veille. Jouez avec le nombre de tâches que vous mettez sur cette liste. Vous ne voulez pas que cela vous submerge, mais vous voulez vous mettre au défi d’en faire plus. La liste vous tient responsable car vous pouvez voir en noir et blanc si vous avez procrastiné ou non.

Parlez de vos plans à quelqu’un

S’il y a quelque chose que vous avez du mal à faire, parlez à quelqu’un d’autre de vos projets pour y remédier enfin. Appelez un ami, dites-le à votre conjoint ou annoncez-le sur les réseaux sociaux. Encouragez les personnes avec lesquelles vous partagez vos plans à vous informer de vos progrès. C’est peut-être le petit coup de pouce supplémentaire dont vous avez besoin pour arrêter de procrastiner.

Trouvez un partenaire de responsabilité

Enfin, trouvez quelqu’un d’autre qui procrastine et commencez à vous responsabiliser mutuellement. Cela peut être aussi simple que de vous parler une fois le matin pour déclarer ce que chacun souhaite faire, puis de nouveau à la fin de la journée pour voir ce qui s’est passé. Savoir que quelqu’un d’autre est là avec vous peut être très motivant.
Essayez chacune de ces stratégies anti-procrastination et voyez celles qui vous donnent les meilleurs résultats.

Comme toute autre chose, la procrastination est une habitude et vous pouvez en sortir et vous transformer en la version motivée et productive de vous-même que vous voulez être, si vous prenez votre responsabilité.

Quitter la version mobile